KINGS OF LEON "because the times"

Publié le par corsaire64

Autant lorsque je vais acheter un album je sors du magasin avec quasiment un résultat de 90 % de réussite au niveau de mes goûts autant là je dois dire que je suis sorti du magasin un peu dubitatif. KINGS OF LEON...J'avais quelques trucs de ce groupe catalogué "Indi" et je trouvais cela intéressant. Les Kings c'est une histoire de frangins d'abord et à chaque fois des frangins se mêlent dans le rock il y a quelque chose de bon. Alors pourquoi pas là ? On parle des Kings comme le pendant des Strokes mais pour le sud. Les Strokes étant au nord des états-unis. Vous suivez toujours ? Jolie pochette, très joli intérieur, de ce cd pas si "indi" que cela finalement au niveau de l'image et du merchandising voire même les Kings tapent dans le rock tout court. J'enfile donc le cd dans le lecteur et hop. Hop, hop, hop....Flop...Franchement ? Première écoute je reste personnellement très dubitatif de leur rock. Un rock aux accents très sudistes(ca c'est sur) mais indi et surtout et ce jusu'à la piste 7 complètement expérimental. A partir de la plage 7 les plages sont apparemment beaucoup plus "accessibles". Je reste énormément sur ma fin et ma faim. Ne souhaitant pas rester idiot et me dire que je suis pas un vieux papi juste abonné aux Purple, Zeppelin, Floyd, Stones, Velvet je remets le cd le lendemain à cuire dans mon pc(oui je sais c'est pas bien je devrais l'écouter comme tout bon rockeur dans une vraie chaîne hi-fi).

Ben là je dois dire que les Kings du coup me scotchent au mur. Déjà un le son que je ré-écoute et dont je discerne vraiment le travail. Un travail basé oui sur l'expérimental mais très ciselé comme de la dentelle. La voix vient créer cette enveloppe et dessert tout l'univers des kings. Oui jusqu'à la plage 7 les Kings s'en donnent à coeur joie via leurs guitares qui mugissent, une basse décalée, et une batterie bien sèche. Mais qui s'en plaindra ? On retrouve chez les Kings le son froid via Pixies, Franck Black et leur univers se marie très bien avec ce type de son. A partir de la plage 7 les Kings nous servent du caviar sur un plateau. Mélodies, megatubes sont là entre pop puissante, et rock brut. Jusqu'à la fin ce sera un festival où les kings se lachent totalement. Si vous cherchez du rock brut il est là, si vous cherchez de la mélancolie elle est là, si vous cherchez la sensualité elle est là aussi. Bref un très bon album des Kings à découvrir absolument mais qui nécessitera si vous venez comme moi de l'accord gras bien franc plusieurs écoutes mais cet opus des frangins du sud est grandiose. Oui je vous l'assure.

Commenter cet article